Onglet Vol
HotelWeek end
Aller / Retour
Aller simple
Multi-destinations
Classe économique
Classe affaire
  • Compagnies aériennes
    auditées par la DGAC
  • Service après-vente
    domicilié à Paris
  • La confidentialité de vos données est garantie
  • Solution de paiement
    sécurisé par protocole SSL
  • Pas de vols sur des
    compagnies en liste noire
  • Garantie totale de
    l'APS en cas de défaillance
  • Les tarifs les plus bas à
    n'importe quelle période
  • Assurance annulation en cas de problème
  • L'offre vol sec la
    moins chère du marché

Nos garanties

Compagnies aériennes auditées par la DGAC

Service après-vente domicilié à Paris

La confidentialité de vos données est garantie

Solution de paiement sécurisé par protocole SSL

Pas de vols sur des compagnies en liste noire

Garantie totale de l'APS en cas de défaillance

Les tarifs les plus bas à n'importe quelle période

Assurance annulation en cas de problème

L'offre vol sec la moins chère du marché

Renseignements et réservations

08 92 88 89 49 **

Billets avion Afghanistan

A voir : Mosquée Mazar-e-Charif

La Mosquée de Mazar-e-Charif qui se trouve dans la ville éponyme en Afghanistan, est également appelée la Mosquée Bleue. En dialecte afghan, «Mazar» signifie « tombeau» et «Charif» veut dire «prince».
Afin d'abriter le tombeau du quatrième calife, cousin du prophète, une mosquée fut construite à partir de 1481 dans la ville de Mazar-e-Charif. Selon la légende, lorsqu'Ali a été tué, son corps a été déposé sur le dos d'une chamelle. L'animal épuisé s'est arrêté à Mazar et le corps a alors été enterré. Les siècles passant, on perdit les informations permettant de retrouver l'endroit exact où reposait la dépouille. Au XIIème siècle, un mollah fit un rêve dans lequel on lui indiquait l'emplacement de la tombe. Le sultan ordonna alors de construire un sanctuaire à cet endroit. Il a été détruit par Gengis Khan qui pensait trouver un trésor sous l'édifice. En 1481, un nouveau temple a été construit. C'est à cette époque que la ville a prit le nom de Mazar-e-Charif. Aujourd'hui la tombe d'Ali est vénérée par tous les musulmans, notamment les chiites.
A l'intérieur de l'édifice religieux, il ne reste aucune décoration du XVème siècle. Des restaurations modernes ont permis de remettre la mosquée en état. Les dômes ont été recouverts de céramique de couleur bleue.
L'ensemble possède trois entrées. A l'intérieur, les murs et les plafonds sont décorés de peintures florales. Une cour intérieure, recouverte de marbre, permet d'accéder à tous les édifices.
Le sanctuaire, qui a été restauré pour la dernière fois durant les années 1990, est aujourd'hui l'un des plus beaux monuments du pays.

Source : BDV
Avertissement : ce texte restitue l'opinion de son auteur sur les faits, les choses ou les gens évoqués à l'époque où il a été écrit. O tempora, o mores... cet article est fruit d'un contexte. Il ne présume en rien de l'avis de l'éditeur du site sur le sujet évoqué.