Hotel Week end
Aller / Retour
Aller simple
Multi-destinations
Classe économique
Classe affaire
  • Compagnies aériennes
    auditées par la DGAC
  • Service après-vente
    domicilié à Paris
  • La confidentialité de vos données est garantie
  • Solution de paiement
    sécurisé par protocole SSL
  • Pas de vols sur des
    compagnies en liste noire
  • Garantie totale de
    l'APS en cas de défaillance
  • Les tarifs les plus bas à
    n'importe quelle période
  • Assurance annulation en cas de problème
  • L'offre vol sec la
    moins chère du marché

Nos garanties

Compagnies aériennes auditées par la DGAC

Service après-vente domicilié à Paris

La confidentialité de vos données est garantie

Solution de paiement sécurisé par protocole SSL

Pas de vols sur des compagnies en liste noire

Garantie totale de l'APS en cas de défaillance

Les tarifs les plus bas à n'importe quelle période

Assurance annulation en cas de problème

L'offre vol sec la moins chère du marché

#

Renseignements et réservations

08 92 88 89 49 **

Billets avion Liban

Les tarifs aller retour les plus récents sur nos billets avion Liban en class éco

Compagnie Trajet Date Départ Date Retour Dates Tarif TTC
jat-airways jat-airways Paris (CDG)
Beyrouth (BEY)
19/04/2015 25/04/2015 du 19/04/2015
au 25/04/2015
142€ btn_voir
aegean-airlines aegean-airlines Paris (CDG)
Beyrouth (BEY)
21/02/2015 01/03/2015 du 21/02/2015
au 01/03/2015
179€ btn_voir
jat-airways jat-airways Paris (CDG)
Beyrouth (BEY)
21/11/2014 24/11/2014 du 21/11/2014
au 24/11/2014
183€ btn_voir
aegean-airlines aegean-airlines Marseille (MRS)
Beyrouth (BEY)
04/12/2014 14/12/2014 du 04/12/2014
au 14/12/2014
184€ btn_voir
jat-airways jat-airways Paris (CDG)
Beyrouth (BEY)
07/11/2014 11/11/2014 du 07/11/2014
au 11/11/2014
184€ btn_voir
jat-airways jat-airways Paris (CDG)
Beyrouth (BEY)
07/11/2014 11/11/2014 du 07/11/2014
au 11/11/2014
185€ btn_voir
jat-airways jat-airways Paris (CDG)
Beyrouth (BEY)
14/11/2014 22/11/2014 du 14/11/2014
au 22/11/2014
187€ btn_voir
jat-airways jat-airways Paris (CDG)
Beyrouth (BEY)
14/11/2014 22/11/2014 du 14/11/2014
au 22/11/2014
189€ btn_voir
aegean-airlines aegean-airlines Paris (CDG)
Beyrouth (BEY)
26/11/2014 07/12/2014 du 26/11/2014
au 07/12/2014
190€ btn_voir
jat-airways jat-airways Paris (CDG)
Beyrouth (BEY)
07/11/2014 15/11/2014 du 07/11/2014
au 15/11/2014
190€ btn_voir

A voir : Lieux de culte...Vieille Basilique de Tyr

TYR (Phénicie). L'historien Fleury, si connu par son exactitude et par sa probité littéraire, nous a fourni l'interprétation en langue vulgaire du texte d'Eusèbe sur la basilique de Tyr, décrite par l'évêque saint Paulin (Liv. x, c. 3 et 4, t. I, p. 464 à 479). Le grand portail (sans doute le portique de l'atrium) tourné vers l'orient, attirait par son élévation les regards des infidèles et les provoquait à se réfugier dans le giron de l'Eglise. L'intervalle des colonnes du portique, cour carrée, était garni de treillis de bois fermés, mais à jour, de manière à permettre aux néophytes de recevoir les premières instructions, sans pénétrer dans l'enceinte. Des fontaines abondantes placées dans cette cour offraient des moyens de purification (soins qui furent longtemps observés, même dans la fondation de nos églises du moyen âge). Le portail de l'église était également ouvert à l'orient par trois portes. Celle du milieu, plus large et plus haute que les deux autres, et dont les battants étaient de cuivre, avec des liens de fer ornés de sculptures, communiquait directement avec la nef ou principal corps de la basilique. Les autres portes conduisaient aux bas côtés, au-dessus desquelles, étaient des fenêtres fermées seulement de treillis en bois d'un travail délicat. La basilique, garnie de colonnes bien plus hautes que celles du péristyle, était bien éclairée et ornée de matières les plus précieuses et des ouvrages les plus remarquables (Eusèbe parle de peintures et de sculptures tirées des livres saints, dont tous les murs étaient couverts) ; de beaux compartiments de marbre en formaient le pavage ; sa voûte (un soffite sans doute) était en cèdre provenant des montagnes du Liban, assez voisines de Tyr ; au fond de l'édifice étaient placés des sièges élevés, disposés en demi-cercle, pour l'évêque et pour les prêtres, sièges qui enfermaient l'autel par derrière, de telle sorte que l'évêque qui occupait le siège du milieu regardait le peuple en face et était tourné à l'orient. L'accès du sanctuaire était fermé au peuple par une balustrade en treillis de bois, ornée de sculptures délicates. Des bancs, rangés avec ordre, occupaient le reste de l'espace. La basilique était séparée par une muraille extérieure de tous les lieux profanes, dans son enclave, mais en dehors du temple il y avait diverses pièces affectées à l'instruction des catéchumènes ; le baptistère, la diaconie, la sacristie, la salle d'audience, etc., toutes pièces qui se communiquaient entre elles.

Source : BDV
Avertissement : ce texte restitue l'opinion de son auteur sur les faits, les choses ou les gens évoqués à l'époque où il a été écrit. O tempora, o mores... cet article est fruit d'un contexte. Il ne présume en rien de l'avis de l'éditeur du site sur le sujet évoqué.

Vols vers les villes du Liban