Onglet Vol
HotelWeek end
Aller / Retour
Aller simple
Multi-destinations
Classe économique
Classe affaire
  • Compagnies aériennes
    auditées par la DGAC
  • Service après-vente
    domicilié à Paris
  • La confidentialité de vos données est garantie
  • Solution de paiement
    sécurisé par protocole SSL
  • Pas de vols sur des
    compagnies en liste noire
  • Garantie totale de
    l'APS en cas de défaillance
  • Les tarifs les plus bas à
    n'importe quelle période
  • Assurance annulation en cas de problème
  • L'offre vol sec la
    moins chère du marché

Nos garanties

Compagnies aériennes auditées par la DGAC

Service après-vente domicilié à Paris

La confidentialité de vos données est garantie

Solution de paiement sécurisé par protocole SSL

Pas de vols sur des compagnies en liste noire

Garantie totale de l'APS en cas de défaillance

Les tarifs les plus bas à n'importe quelle période

Assurance annulation en cas de problème

L'offre vol sec la moins chère du marché

Renseignements et réservations

08 92 88 89 49 **

Billets avion Maurice

Les tarifs aller retour les plus récents sur nos billets avion Maurice en class éco

CompagnieTrajetDate DépartDate RetourDatesTarif TTC
british-airwaysbritish-airways Paris (CDG)
Port Louis (MRU)
26/01/2018 11/02/2018 du 26/01/2018
au 11/02/2018
506€btn_voir
british-airwaysbritish-airways Marseille (MRS)
Port Louis (MRU)
22/02/2018 08/03/2018 du 22/02/2018
au 08/03/2018
514€btn_voir
british-airwaysbritish-airways Paris (CDG)
Port Louis (MRU)
24/02/2018 08/03/2018 du 24/02/2018
au 08/03/2018
503€btn_voir
british-airwaysbritish-airways Paris (ORY)
Port Louis (MRU)
29/01/2018 11/02/2018 du 29/01/2018
au 11/02/2018
502€btn_voir
british-airwaysbritish-airways Paris (CDG)
Port Louis (MRU)
29/01/2018 11/02/2018 du 29/01/2018
au 11/02/2018
503€btn_voir
british-airwaysbritish-airways Marseille (MRS)
Port Louis (MRU)
20/01/2018 04/02/2018 du 20/01/2018
au 04/02/2018
510€btn_voir
british-airwaysbritish-airways Paris (CDG)
Port Louis (MRU)
11/01/2018 25/01/2018 du 11/01/2018
au 25/01/2018
504€btn_voir
british-airwaysbritish-airways Paris (ORY)
Port Louis (MRU)
05/03/2018 15/03/2018 du 05/03/2018
au 15/03/2018
502€btn_voir
british-airwaysbritish-airways Paris (CDG)
Port Louis (MRU)
03/03/2018 15/03/2018 du 03/03/2018
au 15/03/2018
503€btn_voir
british-airwaysbritish-airways Marseille (MRS)
Port Louis (MRU)
05/02/2018 12/02/2018 du 05/02/2018
au 12/02/2018
523€btn_voir

A voir : Mosquée Jummah Masjih de Port Louis

La mosquée Jummah Masjih se trouve à Port Louis, capitale de Maurice.
Au milieu du XIXème siècle, sept membres de la communauté mercantile de Port Louis ont acheté deux propriétés.
En 1853, une petite mosquée a été édifiée puis consacrée. Celle-ci a longtemps été appelée la Mosquée-des-Arabes.
Assez rapidement, il est apparu que cette mosquée n'était plus adaptée à la communauté musulmane grandissante de la ville.
Des travaux d'agrandissement ont alors été envisagés. Des plans ont été dessinés et les travaux ont débutés en 1878. Des spécialistes sont venus d'Inde pour s'occuper des décorations telles que les moulures, demandant une certaine dextérité et une grande précision. Les travaux ont finalement été totalement achevés en 1895 et la petite Mosquée-des-Arabes est devenu la Mosquée Jummah.
Un arbre très ancien orne la cour intérieure de la mosquée. Cet arbre se trouvait déjà sur les terrains lorsqu'ils ont été achetés par les membres de la communauté en 1852. Les architectes de la mosquée ont décidé d'intégrer cet élément au lieu de culte, pensant que cela apporterait un charme spécial à l'ensemble. En plus de donner du charme à la cour, l'arbre permet aux fidèles de se protéger du soleil.
Ses murs extérieurs sont recouverts de peinture blanche et turquoise. La porte d'entrée principale est une imposante porte de bois sculptée à la main.
La mosquée Jummah est la deuxième mosquée du pays mais semble bien en être la plus belle.

Source : BDV
Avertissement : ce texte restitue l'opinion de son auteur sur les faits, les choses ou les gens évoqués à l'époque où il a été écrit. O tempora, o mores... cet article est fruit d'un contexte. Il ne présume en rien de l'avis de l'éditeur du site sur le sujet évoqué.