Onglet Vol
HotelWeek end
Aller / Retour
Aller simple
Multi-destinations
Classe économique
Classe affaire
  • Compagnies aériennes
    auditées par la DGAC
  • Service après-vente
    domicilié à Paris
  • La confidentialité de vos données est garantie
  • Solution de paiement
    sécurisé par protocole SSL
  • Pas de vols sur des
    compagnies en liste noire
  • Garantie totale de
    l'APS en cas de défaillance
  • Les tarifs les plus bas à
    n'importe quelle période
  • Assurance annulation en cas de problème
  • L'offre vol sec la
    moins chère du marché

Nos garanties

Compagnies aériennes auditées par la DGAC

Service après-vente domicilié à Paris

La confidentialité de vos données est garantie

Solution de paiement sécurisé par protocole SSL

Pas de vols sur des compagnies en liste noire

Garantie totale de l'APS en cas de défaillance

Les tarifs les plus bas à n'importe quelle période

Assurance annulation en cas de problème

L'offre vol sec la moins chère du marché

Renseignements et réservations

08 92 88 89 49 **

Billets avion Sri Lanka

Les tarifs aller retour les plus récents sur nos billets avion Sri Lanka en class éco

CompagnieTrajetDate DépartDate RetourDatesTarif TTC
turkish-airlinesturkish-airlines Paris (CDG)
Colombo (CMB)
14/06/2021 21/06/2021 du 14/06/2021
au 21/06/2021
489€btn_voir
turkish-airlinesturkish-airlines Paris (CDG)
Colombo (CMB)
02/05/2021 20/05/2021 du 02/05/2021
au 20/05/2021
489€btn_voir
turkish-airlinesturkish-airlines Paris (CDG)
Colombo (CMB)
27/02/2021 09/03/2021 du 27/02/2021
au 09/03/2021
490€btn_voir
turkish-airlinesturkish-airlines Paris (CDG)
Colombo (CMB)
15/05/2021 30/05/2021 du 15/05/2021
au 30/05/2021
490€btn_voir
turkish-airlinesturkish-airlines Paris (CDG)
Colombo (CMB)
06/06/2021 13/06/2021 du 06/06/2021
au 13/06/2021
490€btn_voir
turkish-airlinesturkish-airlines Paris (CDG)
Colombo (CMB)
02/05/2021 30/05/2021 du 02/05/2021
au 30/05/2021
491€btn_voir
turkish-airlinesturkish-airlines Paris (CDG)
Colombo (CMB)
01/02/2021 08/02/2021 du 01/02/2021
au 08/02/2021
491€btn_voir
turkish-airlinesturkish-airlines Paris (CDG)
Colombo (CMB)
01/03/2021 08/03/2021 du 01/03/2021
au 08/03/2021
491€btn_voir
turkish-airlinesturkish-airlines Paris (CDG)
Colombo (CMB)
28/02/2021 11/03/2021 du 28/02/2021
au 11/03/2021
492€btn_voir
turkish-airlinesturkish-airlines Marseille (MRS)
Colombo (CMB)
02/05/2021 23/05/2021 du 02/05/2021
au 23/05/2021
499€btn_voir

A voir : le Pic d'Adam sur l'île de Ceylan

L'Ile de Ceylan est depuis longtemps fameuse par ses pèlerinages, dont nous allons décrire les deux principaux. Le premier est celui du Pic d'Adam, où les pèlerins se pressent en foule le jour de la plus grande fête, qui se célèbre au mois de mars, pour le renouvellement de l'année.
Au sommet du pic sacré se trouve l'empreinte d'un pied gigantesque qui est l'objet du pèlerinage. Disons-en d'abord quelques mots, d'après les traditions qui sont parvenues jusqu'à nous.
Cette montagne porte à son sommet une large empreinte que les musulmans et les Européens ont regardée comme celle du pied d'Adam, les brahmanes, comme un vestige sacré laissé en cet endroit par le pied de Rama, les bouddhistes comme la trace de Bouddha, les Chinois, comme celle de Fo (le même que Bouddha), etc. Les chrétiens de l'Inde ont dit que ce pied est celui de saint Thomas.
Au reste, ce vestige miraculeux, dérobé à la curiosité du vulgaire par les difficultés extrêmes qui entravent l'ascension des pèlerins, cette roche élevée est devenue un lieu de pèlerinage pour presque toutes les religions.
Ibn-Bathoutha donne des détails très-curieux sur ce lieu de dévotion (Cf. Travels of Ibn-Batuta, ch. 20, p. 188-191), au point de vue des légendes musulmanes. Les disciples de Mahomet prétendent que, chassé par Dieu du jardin d'Eden, placé non sur la terre, mais dans l'un des sept cieux, notre premier père fut précipité dans l'île de Ceylan, où il mourut après avoir fait on pèlerinage en Arabie, où il visita le lien destiné pour la construction du temple de la Mecque. D'autres Orientaux croient que l'Ile même de Ceylan fut le lieu de délices ou Adam fut mis par Dieu après sa création, et qu'il fut enterré sur la montagne d'Al-Rohoun, en sanskrit Rohana, nommée aujourd'hui le pic d'Adam, après avoir fait pénitence de son péché durant l'espace de cent trente ans voir Fabricius (Ane. Test.), Pied d'Adam.
La légende du pied d'Adam est comme on le voit célèbre parmi les traditions orientales, et tous les anciens voyageurs européens se sont empressés de la rapporter. On en trouve même une mention poétique dans le poème portugais des Lusiades de Camoëns, (canto x) :
Olha em Ceilaô, que o monte se alevanta Tanto, que as nuvens passa, ou a vista ingana ; Os naturaes o tem par cousa santa, Pela pedra onde està a pegada humana.
On sait cependant que plusieurs écrivains orientaux prétendent qu'Adam fut enterré près de la Mecque, au mont d'Aboukaïs, et que d'autres soutiennent que Noë ayant mis son corps dans l'arche, le fit porter après le déluge a Jérusalem par Melchisédech, fils de Sem, son petit-fils. D'autres pensent qu'il fut enterré sur le mont Golgotha, ou Jésus fut crucifié, et quelques autres vont jusqu'à dire que le bois dont on fit la croix était celui de l'arbre mystérieux dont Dieu avait défendu à nos premiers parents de manger le fruit. Mais nous renvoyons nos lecteurs pour ces derniers détails au mot GOLGOTHA. Nous ne parlons ici que du pèlerinage de Ceylan, siège des principales traditions brahmaniques, et désigné souvent dans les descriptions nationales par des détails si peu exacts qu'on se prend quelquefois à douter de son identité.
Le docteur Davy est le premier Européen qui soit arrivé au sommet du pic d'Adam. Il s'y rendit de Colombo, en passant par Pantoura et Ratna-Poura, dans le Saffragan. Le premier village remarquable qu'on trouve sur cette route est Ghillemallé, assis dans une plaine riante et entouré d'une ceinture de palmiers et d'arbres à fruits, et le dernier lieu habité est Palabatoula, où se trouve un wiharé qui sert d'hôtellerie aux pèlerins.
Au dessus de cet endroit il faut gravir le mont à pied, par un sentier étroit, frayé au milieu de forêts impénétrables au soleil. Cette route fourmille de dévots qui vont faire leurs adorations au pied de Bouddha : ils font halte auprès des torrents nombreux qui traversent le pic, y prennent un repas frugal et s'y désaltèrent. Auprès d'un de ces cours d'eau, la Satagongola, commence la montée ardue sur un roc vif et glissant : ce chemin serait inabordable sans les degrés que les rois cingalais y ont taillés dans la pierre. Les trois premiers escaliers n'ont que trente-sept marches en tout; mais le dernier en compte quatre-vingt-dix. Au-dessus de cet échelon, commence, avec le cône du pic, la seule partie périlleuse du chemin : il n'est pas de mois où, saisi de vertige, un visiteur ne tombe brisé au fond d'un gouffre. Sans de fortes chaînes en fer, scellées dans le roc, qui servent de rampe près du sommet, le pèlerinage en l'honneur de Bouddha compterait encore bien plus de victimes.
En haut du pic, la vue plonge dans toute l'Ile de Ceylan, sur ses chaînes de montagnes qui se festonnent au nord et à l'est, et sur les plateaux les plus rapprochés, qui se présentent comme un tapis bigarré de vert, de brun et de rouge. De ce tableau si vaste, quand il faut revenir à chercher autour de soi le but de tant d'ascensions fatigantes, on trouve dans l'enceinte d'un petit mur en pierres, le sri-pada, ou l'empreinte du pied de Bouddha. C'est un creux peu profond, long de cinq pieds trois pouces, et large de deux pieds sept pouces. Un rebord en cuivre garni de pierres précieuses, un toit fixé au rocher par quatre chaînes de fer, soutenu par Quatre colonnes et entouré d'un mur, complètent l'ensemble de ce monument. Le toit est doublé d'étoffes bariolées, et ses bords sont parés de fleurs et de guirlandes. Tout porte à croire que cette empreinte, qui a quelque analogie avec un pied humain, a été taillée après coup.
Les seuls abris que présente le sommet du pic sont un petit bosquet de rhododendrons, regardé comme sacré par les naturels, et une petite maisonnette pour le prêtre officiant.
Quand une bande de pèlerins arrive sur le pic, la cérémonie religieuse commence. Le prêtre, en robe jaune, se tient à côté de l'empreinte du pied, et le visage tourné vers les fidèles rangés sur une ligne, les uns à genoux et les mains en l'air, les autres penchés en avant et les mains jointes. Ensuite l'officiant récite phrase par phrase les articles du symbole, et l'assistance les répète après lui. Quand la prière est finie, le prêtre se retire ; alors les pèlerins poussent un cri et la recommencent sous la direction du plus âgé de leur troupe, après quoi ils se saluent respectueusement les uns les autres en commençant par les vieillards, puis ils s'embrassent et échangent entre eux des feuilles de béthel. La cérémonie finit par des offrandes au pied de Bouddha, et par la bénédiction du prêtre qui profite de ces dons.
Le pic d'Adam, dont on exagérait autre fois la hauteur, n'a guère que mille toises au-dessus du niveau de la mer. On ne saurait dire d'où lui vient son nom, qui semble plutôt d'origine hébraïque que d'origine hindoue. Les musulmans de Ceylan nomment le pic Adam Ham-a-Lil : ils disent que lorsque Adam sortit du paradis terrestre, son premier séjour fut sur cette montagne, et qu'il s'y tint debout sur un pied jusqu'à ce que Dieu lui eût accordé le pardon. De là cette empreinte restée indélébile dans le roc.
Le second pèlerinage de Ceylan est l'endroit où Bouddha se reposa sous un arbre. Cet arbre devenu sacré s'était, dit la tradition, transporté de lui-même auprès du dieu pour l'abriter; aussi Bouddha par reconnaissance s'assit toujours sous son ombrage quand il avait besoin de repos, tant qu'il résida dans l'Ile de Ceylan.
C'est donc aussi vers ce même arbre que se rendent tous les pèlerins. Ceux qui ne sont pas en état de se transporter jusqu'à lui s'en approchent le plus qu'ils peuvent, et en faisant leurs prières dans la première pagode qu'ils trouvent sur la route, ils dirigent leur intention vers l'arbre vénéré. Cet arbre fut environné bientôt de cellules, de tentes ou de cabanes pour les voyageurs que la dévotion attire en ce lieu de bénédictions.
L'Ile de Ceylan, si importante par sa position géographique, forme un gouvernement séparé qui relève immédiatement du trône d'Angleterre.

Source : BDV
Avertissement : ce texte restitue l'opinion de son auteur sur les faits, les choses ou les gens évoqués à l'époque où il a été écrit. O tempora, o mores... cet article est fruit d'un contexte. Il ne présume en rien de l'avis de l'éditeur du site sur le sujet évoqué.

Vols vers les villes du Sri Lanka