Onglet Vol
HotelWeek end
Aller / Retour
Aller simple
Multi-destinations
Classe économique
Classe affaire
  • Compagnies aériennes
    auditées par la DGAC
  • Service après-vente
    domicilié à Paris
  • La confidentialité de vos données est garantie
  • Solution de paiement
    sécurisé par protocole SSL
  • Pas de vols sur des
    compagnies en liste noire
  • Garantie totale de
    l'APS en cas de défaillance
  • Les tarifs les plus bas à
    n'importe quelle période
  • Assurance annulation en cas de problème
  • L'offre vol sec la
    moins chère du marché

Nos garanties

Compagnies aériennes auditées par la DGAC

Service après-vente domicilié à Paris

La confidentialité de vos données est garantie

Solution de paiement sécurisé par protocole SSL

Pas de vols sur des compagnies en liste noire

Garantie totale de l'APS en cas de défaillance

Les tarifs les plus bas à n'importe quelle période

Assurance annulation en cas de problème

L'offre vol sec la moins chère du marché

Renseignements et réservations

08 92 88 89 49 **

Billets avion Tunisie

Les tarifs aller retour les plus récents sur nos billets avion Tunisie en class éco

CompagnieTrajetDate DépartDate RetourDatesTarif TTC
transavia-airlinestransavia-airlines Paris (ORY)
Tunis (TUN)
26/01/2018 06/02/2018 du 26/01/2018
au 06/02/2018
52€btn_voir
transavia-airlinestransavia-airlines Paris (ORY)
Tunis (TUN)
22/01/2018 26/01/2018 du 22/01/2018
au 26/01/2018
56€btn_voir
transavia-airlinestransavia-airlines Paris (ORY)
Tunis (TUN)
16/12/2017 28/01/2018 du 16/12/2017
au 28/01/2018
60€btn_voir
transavia-airlinestransavia-airlines Paris (ORY)
Tunis (TUN)
19/01/2018 02/02/2018 du 19/01/2018
au 02/02/2018
65€btn_voir
nouvelairnouvelair Marseille (MRS)
Tunis (TUN)
22/12/2017 01/01/2018 du 22/12/2017
au 01/01/2018
106€btn_voir
transavia-airlinestransavia-airlines Paris (ORY)
Tunis (TUN)
26/01/2018 06/02/2018 du 26/01/2018
au 06/02/2018
64€btn_voir
transavia-airlinestransavia-airlines Paris (ORY)
Tunis (TUN)
19/03/2018 13/04/2018 du 19/03/2018
au 13/04/2018
65€btn_voir
transavia-airlinestransavia-airlines Paris (ORY)
Djerba (DJE)
22/01/2018 19/03/2018 du 22/01/2018
au 19/03/2018
71€btn_voir
transavia-airlinestransavia-airlines Paris (ORY)
Tunis (TUN)
15/12/2017 22/12/2017 du 15/12/2017
au 22/12/2017
64€btn_voir
transavia-airlinestransavia-airlines Paris (ORY)
Tunis (TUN)
31/12/2017 16/01/2018 du 31/12/2017
au 16/01/2018
63€btn_voir

A voir : Cathédrale de Tunis

La Cathédrale de Tunis se situe dans la ville éponyme, sur la Place de l'Indépendance, face à l'Ambassade de France.
Le sanctuaire porte le nom de Saint Vincent de Paul, en hommage à ce prêtre français qui, capturé par des pirates en 1605, fut vendu comme esclave dans la capitale tunisienne.
C'est pour répondre aux besoins de la présence française que la cathédrale est édifiée, en 1882, sur le site de l'ancien cimetière catholique de Saint Antoine.
Mais les moyens financiers sont limités, et la cathédrale est inaugurée en 1897, alors qu'elle est inachevée (clochers en bois, tours à demi-élevées, absence de sculptures et d'ornementations).
Le style éclectique de ce joyau du XIXe siècle est le résultat d'un mélange architectural néo-byzantin. Sa façade est flanquée de deux tours d'angle qui lui confèrent une certaine légèreté et diminuent son côté massif. L'entrée est ornée d'un grand arc aveugle qui laisse entrevoir une mosaïque colorée représentant le Christ Cosmocrator entouré de deux anges. L'intérieur présente une structure avec plan latin, une nef centrale et deux nefs latérales. La coupole intérieure est décorée de magnifiques fresques, œuvres du peintre orientaliste, Georges Lemare.
La cathédrale a été rénovée peu avant la visite du Pape Jean-Paul II, en 1996, pour la célébration de la messe de Pâques. Elle abrite le siège du diocèse de Tunis dirigé depuis 2005 par Maroun Elias Nimeh Lahham, évêque de Tunis. Des messes en français et en italien y sont toujours célébrées.

Source : BDV
Avertissement : ce texte restitue l'opinion de son auteur sur les faits, les choses ou les gens évoqués à l'époque où il a été écrit. O tempora, o mores... cet article est fruit d'un contexte. Il ne présume en rien de l'avis de l'éditeur du site sur le sujet évoqué.